Balance les chassis

En Cie des Cigales
Chanson des années 30

Esprit cabaret
Distribution
Textes : divers auteurs des années 30 à 60
Chant : Agnès Debord
Piano, compositions & arrangements : Daniel Glet
Mise en scène : Laurent Fraunié
Publics
Tout public
Durée
1h20
Crédit photo : Label Saison

Chansons folles des année 30

Agnès Debord cultive son don pour l'improvisation, elle charme et captive son public avec son incroyable sens de la scène.

Le spectacle. Agnès chante, accompagnée par Daniel Glet au piano, des titres des années 30 à 60 dans un esprit très cabaret. De "Mon Anisette" à "La Peau Léon", en passant par "Les Nuits d'une demoiselle", des chansons tendres, malicieuses et drôles. Agnès envoûte et le public succombe à ses intermèdes "improvisés"...

Extraits de presse

Le Monde - Sylvain Siclier : « Agnès vous happe, riante, rêveuse et fantasque. »

France Inter : « Elle a la comédie dans le sang et le sang chaud. »

France 2 - Frédéric Lopez : « Elle chante, elle parle, on rit beaucoup et le charme opère en 14 secondes. »

Le Figaro : « Agnès Debord présente depuis quelques années des spectacles habiles et joyeux - Il y a quelque chose de drôle et de rugueux à la fois, et aussi de beaux émerveillements (...) un spectacle tout simple et délicieux. »

Le Figaroscope - Jean-Luc Jeener : « Agnès Debord, ravissante comédienne, nous entraîne dans une promenade en paroles et en chansons - Tout ceci respire le calme, l'humour, la nostalgie, l'intelligible subtile... La belle Agnès joue de sa voix chaude et sensuelle - Cette heure passée est un vrai bonheur. »

Le Post : « Agnès est une Betty Boop malicieuse et impertinente »

<>


LES CHANSONS

Je cherche un millionnaire (Marc-Cab / Lima / N. H. Brown - 1938)
Il m’a vue nue (Pearly-Chagnon - 1926)
Pleure (G. Dally / G. Brévard / A. Zim - 1936)
Voilà les hommes (Jean Nohain / Mireille - 1938)
La peau Léon (C. Bassiak / G. Delerue)
J’ai un faible pour les forts ( R. Carcel / P. Olive / H. Cor - 1936)
Le tango stupéfiant (Marc-Cab / Lima / N. H. Brown - 1938)
Idylle souterraine (L. Hennevé / G. Gabaroche - 1933)
Sans lendemain (Michel Vaucaire / G. Van Parys - 1939)
Mon anisette (Albert Evrard - 1924)
Les nuits d’une demoiselle (Breton / Legrand / Renard - 1967)
Si petite (L. Boyer - 1933)
C’est un mâle (Charlys - 1933)
Et le reste (Hornes - Lattes - 1933)
J’aime tout ce qu’il aime (J. Nohain / M. Eisemann - 1935)
Parlez moi d’amour (J. Lenoir - 1930)