O Temps d'O

Cie Barolosolo
Cirque musical
dans un bassin de 30 cm d'eau

Deux versions disponibles :
- O Temps d'O : version salle en frontal
- Ile O : version rue en circulaire

Après les USA, le Canada, l'Australie, le Brésil et l'Espagne (prix du meilleur spectacle de cirque), le spectacle a voyagé en Chine, en Suède, au Danemark et au Mexique en 2015...
Distribution
Conception : Cie Barolosolo / Mathieu Levasseur
Réalisation, musique et interprétation : Mathieu Levasseur et William Valet
Publics
Tout public/famillial
scolaire/jeune public à partir de 6 ans
Durée
Tout public : 1h10
Scolaire : 50 min
Version "Ile O", pour la rue : 40 min
Mentions
Coproductions et partenaires : Direction Générale de la Création Artistique, Conseil Régional Languedoc-Roussillon, Conseil Général de l'Aude, Ville de Carcassonne, Culture Commune, Scène nationale du Bassin Minier, Cirque Jules Verne, Pôle régional des Arts du Cirque et de la Rue (Amiens Métropole), Coopérative 2 Rue 2 Cirque, Scène conventionnée pour les Arts de la Rue et du Cirque, EPCC La Condition Publique (Roubaix), CCAS Caisse Centrale d'Activité Sociale - Actions culturelles
Crédit photo : Pidz

Poésie aquatique

Autour d'un kiosque-bassin, se crée un spectacle intime dans un univers onirique et clownesque où les espaces se décloisonnent.
L'imaginaire prend possession de la scène, l'eau devient un miroir, le reflet d'un ailleurs insoupçonné.

Le spectacle. Deux musiciens viennent donner leur concert dans un kiosque à musique. Sur place, ils découvrent qu'il y a de l'eau, 30 cm, presque rien et pourtant... Le plus grand, un violoncelliste un peu tête en l'air, ne la remarque pas et s'installe comme si de rien n'était ; l'autre, le guitariste, ne supportant pas d'être mouillé, déploie une artillerie de fines stratégies pour l'éviter...

Extraits de presse

Télérama - TTT : « Une performance séduisante et troublante. Avec des images poétiques, inattendues et fragiles. »

La Provence **** : « Un concert aquatique qui mêle humour, musique et acrobaties. »

La Terrasse : « Le jeu des deux compères tourne à la joute clownesque où l’incongru réplique vaillamment à la fantaisie. (...) La compagnie BaroloSolo propose un cirque intimiste, comme une invitation au voyage poétique. Entre équilibre, acrobatie et mât chinois, son inventivité n’a d’égale que sa générosité. »

<>


NOTE DE MISE EN SCENE

Mathieu Levasseur et William Valet créent autour de leur kiosque-bassin un spectacle intime, ouvrent les espaces, dilatent le temps à partir de petits riens, d’une goutte, d’une larme et puis se laissent envahir, déborder pour se retrouver, au-dessus de l’eau, posés...

Il y a d’abord le bassin d’eau, juste ce petit trop d’eau, tombé du ciel, poussé par les marées, pour changer l’espace et le temps, nous arracher de nos réalités, nous rappeler les douceurs de notre vie, se noyer dans un ailleurs insoupçonné... comme un miroir de nos contradictions.

Au dessus, il y a le kiosque. Il porte cet univers comme un chapiteau, cet espace des bals populaires ouvert à tous.

En son centre, se trouve un mât chinois suspendu et arrivant à 2m du sol, créant un espace en suspension, au dessus de l’eau. Le mât peut aussi se décrocher et devient alors un tube, une barre russe, un fil pour laisser sécher son linge, un endroit pour se poser...

BaroloSolo travaille à partir du détournement de situations et d’objets en cherchant un décalage avec la réalité pour créer un univers poétique, clownesque et incongru. Le travail autour du son et de la musique tient aussi une place importante dans ses créations. Les musiques sont en général jouées en live et sont faites du matériel musical proposé par la scénographie.

La compagnie BaroloSolo est avant tout une compagnie de cirque. L’envie est de créer des spectacles où la prouesse technique est bien présente, où le rapport avec le public est intime

Les spectacles se veulent populaires afin de pouvoir aller à la rencontre de tous les publics, dans la rue, sous chapiteau, dans les théâtres ou dans des lieux plus atypiques.